Google, Panda, votre site est-il une ferme ?

Aucune importance ?
Vous auriez tort de le croire, Google les déteste et pourrait vous en vouloir de leur ressembler.

Même si les algorithmes restent un secret d'état, on peut se baser sur la stratégie des moteurs pour vérifier si nos propres pages sont correctes;



Google et les fermes de contenu

Le net offre mille et une possibilités de produire de la valeur ajoutée et son expansion ne fait qu'aiguiser les appétits.
Google en est un exemple et un instrument. Un exemple, parce que sa réussite en fait une entreprise mondialement reconnue, un instrument parce que sans Google il est difficile de se faire une place sur le Net.
De fait, beaucoup cherchent à trouver des modèles qui permettent de transformer en or le temps passé par les internautes à surfer. 'Your time will be my money'.

Les moteurs de recherche apportent des réponses suite à une interrogation. Quelle que pourrait être leur évolution, ils devront toujours justifier leur présence par leur utilité et leur pertinence face à la requête qui leur est transmise.
Après que des sites peu scrupuleux ont vendu de la publicité autour d'un trafic obtenu sur un malentendu (mots clés bidons, retro-liens achetés..), et qu'ils ont été blacklistés, ils se sont adaptés en devenant plus subtils (?). Ils ont notamment muté pour inventer le principe de la ferme de contenu. Pour utiliser une image facile, on élève en batterie des articles, ou plutôt ce sont les rédacteurs qui sont en batterie, et on reproduit les articles des autres.
Leur politique en bref : Tu voulais du contenu qui change ? En voilà et en masse, à défaut de qualité, tu auras la quantité !!
Et puis, pendant que l'on y est, voilà de la pub. Du coup, je suis content, je truste les 10 premières places de la première page de résultat, j'écrase ceux qui dépensent de l'argent à fabriquer de l'intéressant, et, en plus, je les copie.

Sauf que pour l'image du moteur, ce n'est pas bon. Publier cinq sites qui disent la même chose, afficher des pages avec un contenu convenu ne fait pas l'affaire de l'internaute ni celui du moteur. Pour vendre de la pub, il faut un support et les moteurs vivent de la pub.

La suite est simple. Avec les moyens qui sont les siens, Google revisite ses algorithmes et dégrade systématiquement tout ce qui lui fait penser à une ferme.

Quelque part, c'est tant mieux pour votre site puisque les poids-lourds situés devant vont dégager. Sauf ...

Et si votre site était analysé comme une ferme ?


Vous l'avez compris immédiatement, ce ne serait pas la bonne nouvelle. Vous trouverez cela injuste, vous aurez certainement raison. Mais avec un peu d'objectivité, est-ce que, vraiment, vous entretenez votre site pour en faire une pépite ? Est-ce un jardin d'exception ou une friche à l'abandon ? Est-ce que vous camouflez du surgelé industriel sous une présentation 3 étoiles, ou, au contraire, proposez-vous des produits de qualité ? Pour être simple, votre site mérite-t'il que les internautes s'y rendent ?

Quels sont les prémices permettant la détection d'une ferme :
- Des articles mal écrits, traduits hâtivement, portant les traces de copié-collé.
- Des photos ou des phrases que l'on trouve partout
- De la publicité
- Une absence de liens vers l'extérieur


Comment réussir votre référencement ?

Pour une vraie valeur ajoutée

Avec des illustrations originales et de bonne qualité, des phrases à la syntaxe convenable, vous vous distinguerez tout en évitant d'être perçu comme de la recopie.

Ce qui est valable vis à vis de l'extérieur, l'est aussi en interne de votre site. Si la description de chacun de vos produits se résume à une phrase unique de type 'Coup de cœur pour cette maison d'architecte à exposition plein sud' et que vous en publiez 450 sur le même moule, il ne sera pas nécessaire de sortir d'Harvard pour fabriquer l'algorithme qui classera votre site comme étant totalement vide.

N'oubliez pas d'actualiser votre contenu. Sans en être certain, il y a fort à parier que le renouvellement du contenu d'un site entre en ligne de compte.

Structurez convenablement votre site

Un robot reste un robot. Alors il faut se dire que si un homme ne s'y retrouve pas, un robot aura encore plus de mal. Nous ne savons pas quand les robots pourront analyser un site afin de qualifier sa lisibilité, mais ce dont nous sommes certains c'est que la structure HTML, nécessaire à un bon aspect visuel, est prise en compte. Donc même si c'est pénible, nettoyez votre code en provenance de word, utilisez les en-têtes de paragraphe, qualifiez vos images, gérez des encadrés avec des classes CSS au nom explicite, bref, produisez de belles pages.

Utilisez des technologies non intrusives

Votre site doit garder un contenu intéressant sans Flash, Javascript et autres. Sur cette base, il pourra être évalué. Si le robot ne voit qu'une application Flash, c'est perdu. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas utiliser ces techniques. Cela veut juste dire qu'elles sont en plus. Concevez sans elle, ajoutez les ensuite.

Ne trichez pas

Ne croyez pas que changer deux paragraphes, un titre et une image suffiront à tromper l'algorithme. Soyez sincères, investissez du temps.
Les back-links bidons, les balises meta erronées, les formules de perlin pinpin, tout est à proscrire. Si aujourd'hui le robot ne les voit pas encore, demain il le pourra et votre site le paiera cash.

Des pages qui se chargent rapidement

Images inexistantes, trop lourdes, code redondant, tout contribue à ralentir le chargement d'une page.
Les moteurs utilisent désormais ce critère pour classer les pages.

Soyez reconnu par des liens de qualité

Certainement le plus difficile à obtenir. Le Graal, c'est un lien vers une page profonde de votre site. Il faut que ce lien provienne d'un site bien classé (pas d'une ferme ni d'une publicité) et que les contextes soient compatibles.
En fait, il faut que des sites ayant la même rigueur que la vôtre parlent de vous.
Un exemple réussi de lien:
L'excellent Blog www.thebeautyandthegeek.fr, à recommander son style 'so inspired' et ses illustrations agréables publie des billets fort variés sur la mode principalement. Prenons le billet : des chaussures et les liens sur une boutique les vendant => Le coup de cœur absolu: des Strategia cloutées ! Il a un véritable contenu qui explique pourquoi telle chaussure est préférée et il emmène directement sur la page concernée.

Non seulement la fréquentation du site marchand ne peut qu'être favorablement mais ponctuellement influencée par un tel lien, mais, de plus, les moteurs vont influencer favorablement la valeur de la page de destination.

Et la réciproque est vraie. En référencement honnêtement des pages tiers, vous participez à une lecture agréable. Pourquoi dans ce cas, les moteurs ne vous en remercieraient-ils pas ?

Enfin, dites-vous que si votre site ne vaut pas suffisamment pour que vous dépensiez pour sa promotion, Google ne fera rien pour vous. Dans le cas contraire, la bonne surprise sera au rendez-vous.

 
Copyright © 2019 Christophe Thibault, conseil IT.. Tous droits réservés.